Biographie

 

Du Dessin  à la Poésie, des Langues vers la Musique

C'est par le dessin et la lecture que Delphine commence à construire son univers artistique. Petite fille, elle dévore les livres et noircis des pages de dessins d’héroïnes.  Adolescente, elle est autant fascinée par les œuvres des poètes romantiques anglais que par le Réalisme magique des écrivains d’Amérique du Sud. Son grand oncle professeur, émigré en Uruguay lui lègue l'amour de l'espagnol ... et celui de la langue anglaise s'affirme par un voyage dans les landes du nord de l'Angleterre. Elle étudie donc l'anglais et l'espagnol (Master), elle part un an en Grande Bretagne, perfectionne le Nu et l'aquarelle aux Beaux Arts de Newcastle, puis  à Nancy, berceau de l'Art Nouveau où elle obtient un Master 2 en management du Design et de la qualité, à l'Institut d'Administration des Entreprises. Armée de ses cordes linguistiques et artistiques, elle enseigne plusieurs années l’anglais, l'espagnol et les Arts Appliqués tout en commençant à apprendre à jouer de la guitare folk en navigant encore une fois, des contrées anglophones (Joan Baez, Leonard Cohen...), aux terres hispaniques (Lhasa de Sela, Chavela Vargas).

L'Arbre-Phare : Libertés, Forces et Renaissance

Elle suit pendant 3 ans une formation Corps et voix avec la professeur Emmanuelle Bunel (conservatoire de Lyon) et fait ses premières scènes avec Alexandre Inglebert, guitariste (Ecole Institut Musical Professionnel) en interprétant un répertoire folk-blues  ainsi qu'un répertoire de chants séfarades traduit en langue anglaise. Quand elle termine la dernière chanson de son album, en été 2015,  elle décide de se consacrer entièrement à la réalisation de cet album et démissionne de ses postes d'enseignante. Grâce au soutien d'une centaine de personne, elle auto-produit et enregistre ce premier EP sorti en septembre 2016.

The Lighthouse Tree est un album concept dont les chansons retracent un voyage initiatique. Sur scène, toutes les tenues de son personnage Peau d'Ames, sont imaginées et réalisées par la créatrice de mode nancéienne Lisa Coinus, alias LoALiS, elle aussi installée à Arles. Double coup de coeur amical et artistique, les 2 artistes entremêlent ainsi leurs univers imaginaires inspirés de l'Art nouveau, des héroïnes de cours du Roi, des mythes et légendes.  Un clip a été réalisé par Virginie Blanchard, photographe plasticienne arlésienne dont le travail épuré et poétique porte l'univers de Delphine et un second à été tourné et réalisé par Méline Waxx, cet hiver 2018 dans l'abbaye de Gigean au coté du violoncelliste Philippe Henry jouant sur 2 morceaux dont sa chanson Peau d'Ames, découvrez le clip ici.

Printemps/été  2018 : 2nd album en hommage aux Poètes

Profitant d'un repos forcé suite à un accident en aout 2017 lui ayant écrasé la main gauche, Delphine a terminé cet hiver son 2ème album qui sera un hommage à ses poètes favoris Djalāl ad-Dīn Rumi, Sylvia Plath, William Blake, Pablo Neruda , René Char ou encore William Wordsworth. Cet album sera donc en anglais, français et espagnol. En juillet, elle avait joué au festival de musique du monde Les Suds, à Arles, 4 chansons issues de ce second opus. Un financement participatif sera lancé ce printemps pour pré-commander  son album.

 

A suivre...

Pour plus d'actualités sur les  projets en cours vous pouvez lire les articles du Journal.